Collisions de drones et d’avion

Tout accident en vol avec la chose est dangereux pour les aéronefs, comme en témoigne l’accident du voyage 1549 de Airways en janvier 2009. Le capt Chesley Sullenberger a piloté un avion de transport transportant 155 personnes dans l’Hudson après que celui-ci ait eu raison d’une tête d’oies du Canada Los angeles Guardia aéroport dans la grosse pomme. Les oiseaux ont également ruiné les moteurs d’avion. La charge de toute bernache du Canada – entre 6 et 2 kg / 5 kg – est dépassée par certains drones de caméra vidéo de haute qualité. Les aviateurs ont nommé pour plus de criblage sur l’effet probable du drone avec un moteur – vérifie que les entreprises appliquent systématiquement pour les événements d’oiseaux – mais cela pourrait être coûteux. Le taux depuis le Royaume-Uni a triplé depuis 2015. Le UK Airprox Table (UKAB), qui passe au crible tous les quasi-incidents impliquant un avion d’affaires, a indiqué qu’il y avait 92 avions entre drones et avions en 2017. Ce chiffre était supérieur à 3 fois le nombre enregistré 2015: 29. En 2016, il y en a eu 71 et les détails suivent clairement l’évolution de l’utilisation des drones. Il est contraire à la législation de piloter un drone au-delà de 120 mètres ou dans un espace aérien restreint, par exemple autour d’un aéroport. Des restrictions supplémentaires s’appliquent si le drone est équipé d’une caméra. Le site de Dronesafe, contrôlé par le chien de garde de l’aviation et le contrôle des visiteurs de l’atmosphère fédérale, énonce plusieurs règles pour le pilotage de drones, y compris la surveillance permanente du drone.

Que pouvez-vous faire pour les empêcher de voyager dans les aéroports internationaux? Les prisons pourraient vous aider à trouver la solution. Des entités gouvernementales étudient la possibilité de mettre en place un système anti-drones pour mettre fin à la contrebande de substances dans les prisons de langue anglaise, à la suite d’une expérience effective d’une demi-douzaine de mois à Guernesey. Le système SkyFence bloque les indicateurs radio tout autour de la prison chaque fois que des drones sont détectés et est utilisé pour se protéger contre la diminution des médicaments administrés aux détenus. Mais brouiller les indicateurs utilisés pour gérer le drone pourrait être dangereux à l’intérieur d’un aéroport, où le risque potentiel d’une autre communication critique préjudiciable pourrait être trop élevé. Porter des personnes en danger en utilisant un drone illégalement peut entraîner une peine privative de liberté pouvant aller jusqu’à cinq ans. Cependant, la police a eu beaucoup de difficulté à identifier les opérateurs de drones repérés par les pilotes. D’où les appels en faveur d’un registre obligatoire des drones et de leurs droits. utilisateurs, et pour “geo-fencing”. Certains producteurs de drones, tels que DJI en Chine, fonctionnent avec des «zones restreintes» gérées par le système, ce qui peut éviter aux opérateurs de se déplacer dans des zones telles que les terminaux aéroportuaires, les prisons et les lieux de projection. Mais même ces limitations peuvent être déverrouillées pour les clients qui parlent à l’organisation avec l’autorisation appropriée – et les entreprises telles que Coptersafe en Russie feront la découverte pour tous ceux qui peuvent payer pour payer. Les autres fournisseurs de drones ont tendance à ne pas appliquer ces contraintes, car le patchwork de lois locales, nationales et internationales divise les organisations en incertitudes quant à leurs propres responsabilités et, avec certains types de drones, le GPS requis pour effectuer tout type de contrôle.. Source: Vol en avion de chasse

Retour sur le Concorde

Pendant la vie de l’avion, cet équipement de secours n’a jamais servi. Seuls les essais en maintenance garantissent le bon fonctionnement en cas de besoin en vol. ] contenant au total 95,8 t de kérosène, soit environ 119 500 L (densité 0,8) permettent d’alimenter les réacteurs. Ces réservoirs sont répartis dans les ailes, dans le cône de queue derrière la soute à bagage et dans le fuselage en partie basse en avant des trains d’atterrissage principaux. Les réacteurs sont alimentés à partir des quatre réservoirs dits « nourrices ». Ceux-ci se remplissent pendant le vol par transfert de carburant à partir des autres réservoirs. La quantité de carburant vers les États-Unis est le plein complet à pleine charge, soit 95 t avec environ 13 t restant à l’arrivée (le tableau de caractéristiques indique 7 tonnes). Le retour vers l’Europe ne nécessite pas le plein complet (vents favorables). La quantité pour le retour est d’environ 78 t avec également 13 t restant. Cette quantité restante pouvant être utilisé en cas de panne du conditionnement d’air ou du moteur, et dégagement en cas d’indisponibilité de l’escale d’arrivée. En 1980, il y eut une fusion (En physique et en métallurgie, la fusion est le passage d’un corps de l’état solide vers l’état liquide. Neiva qui devint alors une société filiale. Durant les années 70 et 80, Embraer a obtenu d’importantes commandes nationales et internationales avec les avions Bandeirante, Xingu et Brasília. « science de la nature ». 20 000 travailleurs, douze mille directs et huit mille indirects. Dans le domaine militaire, AMX est le nom :), considéré comme un saut technologique pour l’élaboration de nouveaux projets. En 1986, Ozires Silva laisse la présidence de l’entreprise pour assurer celle de Petrobrás. Embraer rachète en 1987 Aerotec. 1988 voit le début du développement d’un avion binational, dont le projet et la construction sera fait à la fois par Embraer et par la Lockheed Martin (Lockheed Martin est une des principales entreprises américaines de défense et de sécurité. Aircraft Argentina SA, fabrique militaire d’avions (FMA) argentine. L’avion fut désigné sous le nom de CBA-123, CBA étant un sigle désignant la coopération Brésil-Argentine.

La grande question : comment choisir la meilleure place dans un Boeing 777 300er avec Air France ou non ? J’effectue mon premier vol avec Emirates à telle date, et je prends l’avion pour telle ou telle destination via un autre pays en classe économique sur le vol aller, puis je retourne depuis un autre pays en classe affaires. Je suis une femme voyageant seule et je ne dors généralement pas très bien dans les avions. Quels sièges peuvent être recommandés en classe économique dans un Boeing 777 300er, et quelles affaires dois-je prévoir d’emporter afin d’obtenir le meilleur confort, et finalement la meilleur place dans cet avion? Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des facteurs à prendre en considération lors du choix de votre siège d’avion. Optez pour une place près d’une fenêtre ou d’une allée centrale? Les deux ont des avantages. Si vous aimez vous dégourdir les jambes pendant un vol, un siège d’allée est bon pour vous. Forte d’une flotte d’une centaine d’appareils, HOP ! Ses bases sont les aéroports de Paris – Orly et de Lyon-Saint-Exupéry. Lufthansa : La Lufthansa la compagnie nationale historique allemande, fondée en 1926. C’est aussi la première compagnie européenne, devant Air France – KLM et la British Airways. La Lufthansa propose plus de 280 destinations à travers le monde et assure des vols au départ de 7 aéroports internationaux en France, dont Paris, Nice et Marseille. Air Corsica : Air Corsica est une compagnie aérienne française, spécialisée dans les vols depuis et vers la Corse. Depuis les aéroports de Paris-Orly, Marseille ou Nice, vous trouverez des billets d’avion tous les jours vers Ajaccio, Bastia, Figari et Calvi. Partez en vacances en Corse avec Air Corsica et GoEuro ! TAP Portugal : TAP Portugal est la compagnie aérienne nationale portugaise, basée à Lisbonne. Depuis la France, vous pourrez partir en voyage au Portugal avec TAP Portugal depuis Paris-Orly, Bordeaux, Nice, Toulouse, Lyon et Nantes.

LLa galaxie Dassault

La disparition de Serge Dassault, le 28 mai, a remis sous les feux de la rampe l’empire industriel que Serge et son père, Marcel Dassault, ont érigé depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. On connaît l’histoire de Marcel Ferdinand Bloch : jeune ingénieur, il dessine une nouvelle hélice (nommée Eclair) qui équipe l’aviation française dès 1917, puis il développe son activité aéronautique dans l’entre-deux-guerres. C’est toutefois au sortir de la Seconde Guerre mondiale que la Société des avions Marcel Dassault, nouveau patronyme de Marcel, prendra de l’ampleur.

Comité des sages

Depuis 1946, on doit à l’entreprise le Mystère, l’Alpha Jet, le Mirage et, aujourd’hui, le Rafale dans le domaine des avions de combat. Parallèlement, à partir des années 1960, la société s’est lancée dans un autre domaine, l’aviation d’affaires, et dans l’électronique (radars). L’avionneur sera renommé Dassault Aviation en 1990, tandis que Dassault Electronique sera absorbé par Thales, ex-Thomson-CSF, en 1998.

Entre-temps, en 1981, Dassault Systèmes voit le jour. Le spin-off du leader mondial des logiciels professionnels en 3D est le fait de Charles Edelstenne, le proche de Serge Dassault, est aujourd’hui PDG du holding, nommé Groupe industriel Marcel Dassault (GIMD), sans limites de durée à son mandat, aux côtés d’un comité de gestion composé des membres de la famille Dassault. La présidence tournante du conseil de surveillance est revenue en juin à la fille de Serge Dassault, Marie-Hélène Habert, tandis que ses frères, Olivier et Laurent, sont respectivement président du comité stratégique et de développement et directeur général délégué. A terme, Charles Edelstenne et les membres de la famille devront, aidés d’un « comité des sages » composé de cinq personnalités extérieures à la famille, décider qui prendra par la suite la direction de Groupe industriel Marcel Dassault.

Leaders malgré leur taille

Dassault Systèmes et Dassault Aviation sont souvent vus comme deux incongruités industrielles : ce sont de vrais champions mondiaux malgré une taille d’ETI (entreprise de taille intermédiaire), « question de compétences et non pas de taille critique », s’évertue à répondre le groupe depuis des années, mais aussi de stabilité de l’actionnariat. La première fait partie des rares sociétés françaises à être reconnue en tant que leader technologique, parfois vue comme notre rare Gafa potentiel. La seconde figure parmi les trois constructeurs de jets haut de gamme et fait face à des géants tels que Airbus, Boeing ou Lockheed Martin, dans l’aviation de combat. Autre incongruité au vu de sa taille, l’importance que revêt Dassault Aviation pour la défense nucléaire française, directement en concevant et en fabriquant ses avions de combat, ou, indirectement, via ses participations dans Thales et dans Naval Group, et pour les sous-marins nucléaires.

Mais Groupe Dassault va au-delà de l’aéronautique et des logiciels. On y trouve des sociétés cotées et non cotées, dans au moins six domaines différents, dont l’immobilier avec Immobilière Dassault ou la maison de ventes aux enchères Artcurial, la presse et l’édition (Groupe Figaro) ou les vignobles avec Dassault Wine Estates (Château Dassault, Château La Fleur, Faurie de Souchard et Château Trimoulet, des grands crus classés Saint-Emilion) et une participation de 5 % dans Château Cheval-Blanc. Il dispose également d’un « petit portefeuille de participations, qui n’a pas vocation à être spéculatif mais est pour du long terme », commente un connaisseur du dossier. Bien que, depuis 2017, GIMD ne figure plus au capital de Veolia Environnement, il détient encore des actions Rubis, BioMérieux et Transgene tandis que son bras droit en capital-risque, Dassault Développement, peu actif, est présent dans Genoway. Des interrogations sur des mouvements au sein de la galaxie se sont toutefois fait jour ces derniers mois, concernant notamment les activités de presse. Enfin, bien qu’il soit difficile de chiffrer exactement la valeur de cet empire – toutes les données ne sont pas publiques -, on parle d’environ 20 milliards d’euros.

Les profils au sein de la galaxie sont donc variés ; il en est de même des entités cotées à Paris : on trouve du défensif dans Immobilière Dassault, de la rentabilité dans Dassault Systèmes ou de la solidité dans Dassault Aviation. N’y cherchez pas, en revanche, de rendement, ce n’est pas le fort de la famille !

Quand les pilotes enseignants n’en peuvent plus

Plus de 100 moniteurs d’aviation américains refusent d’effectuer des vols d’entraînement en signe de protestation contre le refus persistant des instances dirigeantes de régler le problème lié aux systèmes d’approvisionnement en oxygène dans les avions d’entraînement, relate la chaîne américaine Fox News. D’après la chaîne, le boycott a été annoncé à la fin de la semaine dernière, suite à quoi des centaines de vols d’entraînement ont été annulés. À en croire plusieurs moniteurs, le nombre d’incidents liés à l’hyperoxie a « augmenté considérablement » lors des vols d’entraînement à bord d’avions T-45 Goshawk, dont l’âge s’élève à 30 ans. « Cela (un incident, ndlr) peut survenir à tout moment. Le système ne détecte pas de polluants », a déploré l’un des pilotes. « Les pilotes ne se sentent pas en sécurité quand ils montent dans ces avions », a confirmé ses propos l’un des moniteurs en grève. Pour rappel, les problèmes liés à l’approvisionnement en oxygène peuvent provoquer une crise d’hypoxie des tissus, dont la conséquence principale est un sentiment de désorientation. Ainsi, le vice-amiral des Naval Air Forces, Mike Shoemaker, a déclaré dans la foulée que ce problème constituait la « priorité absolue », d’autant plus que l’un des pilotes affectés par ce problème, conclut la chaîne, n’est autre que le fils du vice-président des États-Unis Mike Pence.