Un incident impliquant deux avions militaires américain et russe s’est produit lundi 29 janvier au-dessus de la mer Noire, a fait savoir le département d’État américain. Un chasseur russe SU-27 s’est approché à moins de 1,5 mètre d’un avion espion américain EP-3 qui survolait la zone, dans l’espace aérien international. Le département d’État américain a dénoncé dans un communiqué de « dangereuses pratiques militaires ». Les États-Unis appellent la Russie à « cesser ces actions dangereuses qui augmentent les risques (…) de collision en vol ». « Il n’y a eu aucune situation d’urgence », a répondu le ministère de la Défense russe. Selon Moscou, le chasseur SU-27 a simplement décollé pour identifier l’avion américain qui se dirigeait vers la frontière russe. Ce n’est pas le premier incident aérien entre les armées russe et américaine. En février 2017, ce sont cette fois deux bombardiers russes avaient été interceptés et escortés par des avions de chasse français après s’être approchés trop près des côtes.