L’avion conserve toutes ses caractéristiques d’entraînement tout en étant capable d’effectuer également un large éventail de missions opérationnelles air-air et air-sol.
Le nouveau prototype de la famille d’avions de chasse léger Leonardo M-346 (LFFA) a effectué son premier vol le 13 juillet 2020, depuis l’aéroport de Venegono, où sont basées les lignes d’assemblage final de la société. L’avion, anciennement connu sous le nom de M-346 Fighter Attack (FA), est le premier prototype en configuration complète, avec tout l’équipement qui le différencie du M-346 Advanced Jet Trainer (AJT) standard.

Le prototype, avec la série CPX625, a été capturé par le photographe Oscar Bernardi, qui nous a envoyé les photos que vous pouvez voir ici. Les différences les plus visibles par rapport à la configuration AJT standard sont les deux rails de missile à bout d’aile, qui portent le total des points durs à sept (deux sur les extrémités des ailes, quatre sous les ailes et un sous le fuselage), un couple sur de nouvelles antennes sur le nez (en avant du cockpit) et sous le fuselage (sous les deux moteurs), baptême L-39 Paris Pontoise et le sous-système d’aide défensive (DASS).

Le DASS dispose d’un récepteur d’alerte radar (RWR), probablement le nouveau RWR numérique SEER développé par Leonardo avec des capteurs dans la queue et près du bord d’attaque du pied de l’aile (à côté des prises d’air), un système d’avertissement de missile (MWS), avec deux capteurs le long des RWR à côté des prises d’air et deux près du bord de fuite de la racine de l’aile, ainsi que des distributeurs de paillettes / fusées éclairantes.

La variante M-346 LFFA est conçue pour conserver la pleine capacité de double rôle de la version AJT, déjà en service avec les forces aériennes italiennes, israéliennes, polonaises et singapouriennes, tout en intégrant également de nouvelles fonctionnalités comme une liaison de données tactique, Grifo-346 scan mécanique, radar multimode, nouvelles radios sécurisées et système IFF (Identification Friend or Foe), et une cellule plus solide.

L’avion, qui est proposé pour la défense intérieure / police aérienne, l’interception à mouvement lent, le soutien aérien rapproché (CAS), la contre-urgence (COIN), le contrôleur aérien avancé – aéroporté (FAC-A), la recherche et le sauvetage au combat (CSAR), Les rôles d’interdiction, d’interdiction aérienne de champ de bataille (BAI), d’appui aérien tactique pour les opérations maritimes (TASMO) et de reconnaissance tactique peuvent transporter plus de 2 000 kg d’armes.

Actuellement, le M-346 LFFA a été autorisé à utiliser un ensemble d’armes de base comprenant des missiles air-air à guidage infrarouge AIM-9, des bombes à chute libre Mk-82, des bombes à guidage laser Lizard 2 et un module de canon. L’avion a également été intégré au pod de ciblage Litening 5 et au pod de reconnaissance RecceLite.

Les armes optionnelles comprennent les missiles air-air guidés IRIS-T IR, les bombes guidées laser GBU-12 et GBU-16, les bombes guidées laser / GPS GBU-49 et Lizard 4, les JDAM GBU-38 et GBU-32, GBU -39 bombes de petit diamètre, missiles air-surface Brimstone, missile anti-navire Marte ER, pod ECM et une portée moyenne non spécifiée missile air-air.

Le M-346 LFFA maintient la capacité de ravitaillement en vol du M-346 AJT, pouvant effectuer environ deux heures et demie de missions à environ 500 nm de la base, selon le type de mission et la présence de carburant externe réservoirs.

Un grand nombre des fonctionnalités du M-346 LFFA étaient déjà planifiées lors du développement du premier prototype M-346, après le programme conjoint de démonstration de technologie YAK / AEM-130 en collaboration avec Yakolev. À ce moment-là, l’avion comprenait déjà des dispositions futures pour les affichages montés sur casque, le DASS, les pods de ciblage et de reconnaissance, neuf stations d’armes pour transporter jusqu’à 3000 kg de charge utile, une sonde de ravitaillement air-air amovible et à la fois air-air et capacité de mission air-sol.

Le nouvel avion a déjà été commandé par un pays non spécifié, tandis que l’Azerbaïdjan aurait signé un protocole d’accord qui pourrait inclure à la fois les variantes LFFA et AJT. En ce qui concerne les performances, la page M-346 LFFA sur le site Web de Leonardo cite Giacomo Iannelli, entraîneur de projet pilote d’essai de la division aéronautique de Leonardo, qui donne ses impressions sur l’avion lors du développement en 2018 (avant que l’avion ne soit renommé de FA en LFFA) :

«Tout d’abord, la vitesse à basse altitude est très élevée même avec des charges externes, tandis que d’autres avions supersoniques ont de meilleures performances dans une configuration propre, mais s’aggravent considérablement lorsque des charges sont ajoutées.

La maniabilité est excellente grâce également au système de commande de vol numérique à 4 canaux fly-by-wire, ce qui permet des manœuvres rapides en combat aérien rapproché. L’excès de puissance spécifique remarquable permet le retour à la base même avec une charge utile complète, avec un moteur en panne (OEI), à une altitude adéquate pour rester hors de la menace de missile à portée plus courante, garantissant une capacité de survie notable. Le soi-disant Carefree Handling garantit que les pilotes peuvent se concentrer sur la mission, sans avoir à craindre de risquer de sortir du domaine de vol attendu.

La configuration bimoteur assure une capacité de survie élevée sur le champ de bataille et, en même temps, la consommation de carburant est maintenue faible grâce à l’efficacité du moteur, offrant définitivement une bonne autonomie, qui peut être encore étendue par le ravitaillement en vol, une capacité déjà opérationnelle. au sein de l’armée de l’air italienne. L’unité d’alimentation auxiliaire (APU) assure des opérations de vol complètement autonomes.

De plus, la visibilité est excellente car le M-346 est né en tant qu’entraîneur, c’est un avion biplace et c’est très important lors des vols à basse altitude. Le pilote à la place arrière peut également jouer le rôle d’opérateur de système d’armes ou d’un rôle plus spécialisé de FAC-A (Forward Air Controller – Airborne) ».