Vol en patrouille L39 Albatros. Le L39 Albatros est un avion que l’on retrouve très facilement un peu partout dans le monde. Pendant longtemps il fut un favori des pays du Pacte de Varsovie pour la formation et l’entrainement de leurs pilotes. Aujourd’hui, certains pays utilisent encore le L39 Albatros comme avion d’entrainement, mais la majorité des utilisateurs sont passés sur d’autres avions de chasse. Voici dans cette vidéo, l’entrainement de pilotes russes au vol en patrouille, sur L39 Albatros.

Le vol en patrouille impose une technique de vol très précise et millimétrée. Notamment : le leader doit effectuer toutes ses manœuvre en pensant à son ailier ce qui impose, de ne pas jouer avec les gaz pour garder une vitesse. Les deux avions volant dans le même volume d’air sont soumis aux mêmes contraintes, il est important de garder un même nombre de tours ; de ne pas afficher des régimes extrêmes afin de laisser à l’ailier une marge pour accélérer ou pour ralentir et donc de garder la position ; d’effectuer toutes ses évolutions avec progressivité ce qui implique d’anticiper les manœuvres ; de garder son altitude dans les virages.

L’ailier doit être au soleil si possible. La position dite « échelon refusée » est la plus indiquée pour de genre de pratique. Il assure la sécurité en ayant toujours l’œil sur le leader et en restant dans une position qui lui permet de se dégager si nécessaire. La meilleure distance par rapport au leader est celle où on se sent à l’aise !

Le maintient de la position par l’ailier doit toujours être fait dans l’ordre suivant: régler l’étagement négatif en premier, par exemple en ayant l’aile du leader à la hauteur des yeux (c’est un minimum). Ce réglage, outre qu’il assure la meilleure visibilité, permet aussi de passer sous le leader en cas de rapprochement intempestif ; puis régler son retrait en prenant un repère qui aligne une pièce du fuselage leader avec un point du cockpit ; enfin régler l’écartement en prenant un deuxième repère, par exemple sur des avions à train fixe, en alignant la roue avant et la roue du train principal situé de son côté.