Cela pose t’il problème si on est daltonien ? Cela ne pose pas de problème particulier pour cette activité. Peut-on acheter un lot de deux sessions pour 2 personnes qui viendraient ensemble. Oui absolument (répondu le 20 déc. Cette activité est-elle possible pour un jeune de 12 ans? Il n’y a pas de restriction d’âge, uniquement de taille (à partir de 1.30 m) (répondu le 19 déc. Vous avez une question sur cette activité ? Notre équipe commerciale vous apportera une réponse dès que possible. Pour les demandes de disponibilité, merci de contacter directement nos conseillers par téléphone. Trop rapide, 30 min avec les explications du formateur c’est trop court. Très bien passé, très bon acueil et explications. On a pu tester un mode « Fight » père/fils. Tout était parfait. J’y retournerai. Merci l’instructeur. J’ai passé un très bon moment. J’ai été très bien accueilli. Les salles et le matériel sont vraiment très bien. Les conseils de l’instructeur sont extras. Je recommande vivement cette expérience . Pour les passionnés d’aéronautique à faire absolument. Bonjour ..j ai passe un très bon moment ..très bien encadré par l instructeur ..j étais déjà venu avec mon pere pour un vol en A320 ..et je reviendrais ! Et je le conseillerais sans hésitation .. Très bonne séance, vol baptême Fouga Magister sud de la france un peu court pour pouvoir réellement mettre en application. On est plongé dans l’ambiance des l’accueil et instructeur très sympa. A refaire en 1 contre 1 ! A fire une fois. L’activité s’est très bien déroulée et c’était super sympa. Bonne expérience. Instructeur sympa et très pro tout en restant accessible malgré le jargon aéronautique. Seul bemol: pas mis le casque et la combien, et le simulateur ne bouge pas. Comment ça marche ?

Le Su-27 est un biréacteur russe de combat, hautement maniable et à assez long rayon d’action, dont le programme répond à l’apparition du F-X (qui donnera le McDonnell Douglas F-15) aux Etats-Unis. Son aérodynamique évoluée, semblable à celle du MiG-29, lui a donné une agilité impressionnante à l’époque pour un si gros avion. C’est encore l’un des seuls avions au monde capable de faire le « Cobra », une manœuvre qui l’a rendu célèbre. Décliné au fil des années en une jungle de versions et de dérivés, il est toujours en service aujourd’hui dans de nombreux pays, dont certains comme l’Inde ou la Chine ont entamé une production sous licence. C’est encore maintenant un des avions de combat principaux de l’armée de l’air russe. En 1979, suite à la sélection du F-15 par les Etats-Unis, les Soviétiques lancent leur propre programme, sous le nom de PFI. 1700 km à haute altitude, ou 500 km à base altitude. Fait significatif, les ingénieurs les ont disposés de sorte que leur résistance aérodynamique est deux fois moins importante. Enfin, un canon de 23 mm intégré (son unité de feu: 260 obus), d’une cadence de tir de plusieurs milliers de coups à la minute, a été pour la première fois installé sur un MiG. Quant à ses performances, le MiG n’a pas d’analogue en Russie ni dans le monde. Les essais du MiG-31, qui ont pris plusieurs années, ont confirmé la justesse des solutions trouvées pour cet appareil. La production en série du MiG-31 fut lancée en 1979 à Nijni Novgorod. Depuis, sa conception n’a cessé de subir des améliorations: ces modernisations successives avaient pour objectif d’adapter l’appareil à la réalisation de nouvelles missions. Sa conception laisse espérer qu’à l’instar de ses célèbres prédécesseurs – MiG-15, MiG-17 et MiG-21 – l’avion est promis à une longue vie. Au début de 1992, les troupes de DCA des pays de la CEI disposaient de plus de 200 chasseurs-intercepteurs MiG-31. Vingt-quatre appareils avaient été livrés à la Chine. Une version améliorée, le MiG-31M, est sortie en 1992. Doté d’un radar plus puissant et de six missiles guidés longue portée, cet avion est aussi équipé de missiles moyenne portée R-77, d’une grande manoeuvrabilité. Jamais un MiG-31 n’a été employé contre des cibles aériennes adverses, mais en 1983, à la suite d’un incident avec un Boeing 747 sud-coréen dans l’espace aérien soviétique, au-dessus de Sakhaline, une escadrille de MiG-31 fut transférée en Extrême-Orient. Sa seule apparition a fortement réduit les activités de l’aviation américaine à proximité des frontières soviétiques.

L’avion de chasse américain McDonnell Douglas F-15 Eagle est un appareil très performant conçu en pleine guerre froide afin de retrouver la supériorité aérienne de l’US Air Force en cas de conflit et succéder au mythique F-4 Phantom II. Plusieurs milliers d’exemplaires de cet appareil ont été produits destinées particulièrement à l’USAF. Il a été conçu sous plusieurs versions dont le F-15E Strike Eagle. Cet avion a su s’imposer dans l’histoire de l’aéronautique. Au milieu des années 1960 et en pleine guerre froide, les Etats Unis ont lancé un nouveau programme pour le remplacement de ces anciens F-4. Le projet de McDonnell Douglas fut choisit et le premier contrat portait sur 20 exemplaire dont 18 en monoplaces, les F-15A et 2 en biplaces, les F-15B. Lors de ces premiers vols, l’avion a montré de hautes performances avec une vitesse ascensionnelle de 20 000 mètres atteintes en seulement 2 minutes. Un appareil manœuvrable qui bénéficie d’une meilleure autonomie que ses précédents. Il est composé d’un fuselage semi-monocoque qui comporte du titane pour réduire le poids, ainsi qu’une verrière en forme de bulle qui offre une visibilité meilleure.

« On y va par étape, de manière réfléchie. On ne peut pas se permettre des grands bonds en avant, c’est beaucoup trop risqué. L’Institut 601 de Shenyang a été longtemps le plus grand bureau d’études aéronautique en Chine, les personnes du secteur se rappellent encore le surnom donné à cet institut – 老大哥所, qui veut dire « Institut grand frère ». Ces appareils, moins « indigène » certes, restent des piliers plus qu’importants pour l’armée de l’air et la marine chinoise. Il y a aussi quelques belles réalisations au niveau des drones, comme l’UCAV Sharp Sword ou le HALE Divine Eagle, mais rien ne vaut un bel programme d’avion de première ligne pour la notoriété d’un bureau d’études aéronautique. Ce projet, c’est le FC-31. C’est pour ces raisons que le projet devrait pouvoir continuer, malgré un contexte interne et externe peu favorable, du moins jusqu’au premier vol du deuxième prototype qui aura lieu avant la fin d’année. Quant au marché externe pour le FC-31, je reste assez sceptique personnellement. Les contrats d’avion de chasse sont avant tout des contrats politiques. Si on fait partie d’une « bande » alors on achètera des avions de la « bande ».

Profil 2-Way Fit pour tubeless et pneu classique. La technologie tubeless, adoptée sur les automobiles puis sur les motos, prend pied dans le cyclisme. Après les débuts dans le vélo tout-terrain, le moment est arrivé pour la route. Fulcrum a élaboré la technologie 2-Way Fit qui permet d’assurer également une compatibilité parfaite des nos jantes tubeless avec les pneus et chambres à air traditionnels. Les roues 2-Way Fit sont donc polyvalentes et en mesure d’affronter toute situation. Un usinage spécial de la zone de la valve permet de monter la chambre à air avec grande précision, en garantissant sa stabilité à l’intérieur du pneu. Le montage de la valve pour pneus tubeless s’effectue, lui aussi, sans aucun problème, en excluant toute fuite d’air due à un positionnement incertain. Les avantages sont indiscutables: les tests effectués démontrent une amélioration considérable du roulement. En effet, l’absence de chambre à air élimine les frottements avec le pneu et l’adhérence parfaite du pneu à la jante évite les pertes d’énergie. Et si vous crevez le tubeless?

Le 17 mars 2009, Boeing présenta pour la première fois le démonstrateur F-15SE. Cet appareil était conçu pour employer des technologies de chasseurs de cinquième génération, comme les matériaux absorbant les ondes radar (désignés « RAM » en anglais, pour Radar-Absorbent Material), pour réduire de manière significative sa surface équivalente radar (SER). ]. Les armements pouvaient également être emportés sous des pylônes externes installés sous les ailes. ]. Boeing estima le prix unitaire de l’avion à une valeur d’approximativement 100 millions de dollars, comprenant les pièces détachées et le support technique. ]. Le premier F-15E de production (immatriculé 86-0183) fut modifié au standard F-15E1 pour servir de démonstrateur. ]. KAI avait déjà précédemment produit des ailes et des fuselages avant pour les F-15K et F-15SG. Dans le cadre du programme de chasseur F-X III (en) sud-coréen, le F-15SE fut proposé face au F-35 et à l’Eurofighter Typhoon. ]. Le 18 août 2013, le DAPA (Defense Acquisition Program Administration) sud-coréen annonça que le F-15SE était le seul candidat restant, le F-35étant trop cher et le Typhoon étant disqualifié à la suite de défauts sur sa proposition. ↑ (en) Graham Warwick, « Silent Eagle – How Stealthy? ↑ (en) Jon Lake, « Boeing Unveils Stealthy Eagle Variant », Air International, vol. ↑ (en) Amy Butler, « Stealthy F-15 Could Enliven St. ↑ « Israël lance le programme F-15 « Israël Advanced Eagle » ! ↑ (en) Davies 2005, p. Steve Davies, F-15 Eagle & Strike Eagle, Royaume-Uni, The Crowood Press UK, coll. « Combat Legends », 9 avril 2005, 1re éd., 96 p.

Consultez notre page d’accueil pour en savoir plus sur vol en Fouga Magister.