Comme dit si bien la chanson : « Je passe la moitié de ma vie en l’air, entre New York et Singapour ; je voyage toujours en première… » Bon, je vais rarement à New York, et encore moins à Singapour ; et je voyage le plus souvent en seconde classe, certes. Mais je passe vraiment la moitié de ma vie en l’air. Du coup, l’avion est pour moi synonyme d’ennui. Sauf concernant le vol que j’ai fait il y a quelques semaines. Parce que ce jour-là, j’ai embarqué… à bord d’un avion de chasse ! Je l’ai réalisé à Paris, et j’ai tout simplement adoré. Cette journée m’a marqué à jamais. Le problème qui se pose à moi désormais, c’est de trouver quelle autre activité originale je vais bien pouvoir accomplir. Parce que je les enchaîne, ces derniers temps. Voltige, goûter des sauterelles, vol en soufflerie : lorsque je peux pratiquer une activité qui sort de l’ordinaire, L-39 je saute sur l’occasion. Mes beaux-parents me trouvent fou. Mais en fait, bapteme en avion de chasse tout cela prend sens si l’on considère ce que j’ai vécu. Il n’y a pas si longtemps, j’ai perdu quelqu’un. Sida. Cette fin m’a servi d’électrochoc. Je me suis rappelé que j’étais un simple mortel. Bon, cette information ne m’avait pas échappé. Mais ce n’est pas une vérité que je percevais aussi durement. Je ne pouvais pas ne pas réagir. On ne peut pas perdre son temps à ne rien faire quand on est conscient de la fragilité de la vie : cette compréhension vous pousse à ne pas rester sur le bord de la route, à vivre pleinement. Certains disent que les personnes ayant failli mourir savourent leur chance. Je suis leur exemple. Le décès d’un être cher est épouvantable, mais elle m’aura en définitive servi à quelque chose !
En somme, vivez votre vie sans tarder. Ce conseil peut sembler d’une banalité sans nom. Cependant, bien peu de gens l’appliquent. Alors n’oubliez pas que le temps vous est compté. Bougez, déridez-vous, tentez toutes les expériences qui vous titillent. Avant que ce ne soit plus possible. Et si le vol en avion de chasse ne vous laisse pas indifférent, délestez-vous de vos économies ! Je vous mets en lien le site par lequel je suis passé pour mon vol à Rennes.